Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Une Laborieuse Entreprise" au Théâtre de Poche Montparnasse
Le décapage d'Hanokh Levin fait toujours mouche et ô combien !...
Dans cette pièce, il nous dit en quoi il voit dans la vie de couple « Une laborieuse entreprise » ! Scènes de ménage, scènes conjugales, scènes d’amour et de haine, de solitude et de désespoir, Levin nous montre l’explosion de 30 ans de vie commune, rongée par la peur de l’ennui, par les affres de la répétition et par la résignation à la « bienpensance ».
Du voisin encombrant qui réveille le trouble, en apportant sa part de doute sur la solitude, la maladie et la mort, en passant par les retournements de force entre l’homme et la femme, nous avons tous les ingrédients de la satire sociale, façon farce, chère à l’auteur. Un délice de cruauté et un régal de répliques tournées.
Le spectacle ici est total. La richesse du texte est magistralement servie par la distribution et la mise en scène. Yann Denécé, en Yona Popokh, à la diction parfaite nous permettant de savourer ce beau texte, nous offre un époux malheureux, humiliant, perdu dans ses doutes, entre l’enfance et la mort. Luciana Velocci Silva joue une Leviva Popokh résignée puis vengeresse, avec toute la force d’une femme amoureuse qu’elle sait nous restituer avec émotion. Et n’oublions pas le voisin, personnage incontournable de Levin, comme le fou chez Shakespeare ou Sganarelle chez Molière. C’est Cédric Revollon qui le sert avec précision et fourberie, repus de bassesse et d’une laide jalousie du malheur des époux.
« Cette pièce de Hanokh Levin devrait être remise au même titre que le livret de famille par l’officier de l’Etat civil à tous les couples qui se marient. » écrivait Philippe DELHUMEAU… C’est pas faux !
Un très bon moment avec Hanokh Levin, au Poche. Une réussite à ne pas manquer !

Partager cet article

Repost 0