Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

'Les lapins sont toujours en retard' aux Béliers Parisiens
Une chouette comédie d’Ariane Mourier, « romantico-délirante » sur les bonnes raisons de vivre, les questions existentielles de la trentaine et les petits riens qui énervent mais vraiment quoi…
Le couple, les relations au travail, les mecs, les nanas, le désir de ne pas avoir d’enfant (ou pas) et l’amour bien sûr !... tout y passe, s'y casse et repasse.
Sur un rythme effréné, la pièce se compose de situations et de personnages bien trempés, mitraillée par des répliques adroites et ciselées qui empruntent à l’air du temps ses codes et ses questions.
Nous sommes cueillis dès le début par les personnages, transbahutés de scènes en scènes dans un tourbillon où la dérision se dispute à la poésie burlesque des choses de leurs vies.
La mise en scène de David Roussel joue d’adresse et de rapidité pour permettre aux comédiens de passer d’un rôle à l’autre en surfant sur les situations avec fluidité. Ils sont drôles, attachants, tous très bons.

Partager cet article

Repost 0