Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"La Rivière" à la Comédie des Champs-Elysées
Voici une pièce façon thriller, prenante et onirique, tissée avec sensualité et nous laissant pantois. Une sorte de piège dans lequel il convient de se laisser prendre et porter, comme au fil d’une eau vive, pour savourer les sensations et tenter de ne pas se perdre.
Le public s’installe tandis que sur le plateau, une jeune femme se prélasse sur un rocking-chair. Elle sortira au début de la représentation pour ne réapparaitre qu’aux saluts… Ambiance trouble dans un décor voilé. Décor que nous retrouvons par la suite, encombré par des ajouts malheureux de vidéos de truites en mouvement. Nous pouvons nous demander ce que cela apporte à la pièce, au risque d’alourdir d’effets inutiles les impressions voulues par le texte.
Mais l’intérêt du spectacle se trouve sans aucun doute dans cette intrigante et mystérieuse histoire à tiroirs sans fond et dans la magistrale interprétation qui nous est proposée.
Il y a cet homme, passionné par la pêche à la truite de mer, dont on ne sait s’il s’agit d’un séducteur maléfique ou d’un amoureux épris de deux femmes ou d’une femme en robe rouge ou de… Nous le retrouvons dans une cabane rustique du bord de la rivière où se joue, jamais avec la même femme, une série de scènes, comme autant de morceaux d’un puzzle qu’on ne verra pas terminé. Est-ce la même histoire qui se répète ? Est-ce un songe ? La tension s’installe très vite et monte progressivement, nous ballotant entre doute et mystère. Nous sommes pris dans le labyrinthe de cette histoire sans repère ni aucun moyen de saisir la vérité.
Les comédiens nous font vivre cette histoire avec intensité. Ils nous surprennent et nous impressionnent. Nicolas Briançon fait ressortir la passion qui habite son personnage avec profondeur et fougue. Emma de Caunes, pulpeuse et tout en charme comme Anne Carrier, malicieuse et émouvante, donnent une voluptueuse irréalité dans cette quête du secret de l’homme aimé.
Inattendu et savoureux, ce spectacle se révèle agréable et agaçant. Comme si l’’auteur Jez Butterworth voulait nous plonger dans l’illusion de comprendre et en même temps, dans la certitude que cela nous échappe.
Du mardi au samedi à 20h30 et matinée le samedi à 16h00 - 15 avenue Montaigne, Paris 8ème - 01.53.23.99.19 - www.comediedeschampselysees.com

Partager cet article

Repost 0