Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Six personnages en quête d'auteur" au Théâtre de la Ville
Lorsque que le théâtre se confronte à lui-même, lorsque le déroulement d’une répétition bascule dans l’irréel, lorsque six personnages sans auteur viennent provoquer par la démonstration les comédiens dans leurs propres rôles : Où sommes-nous ? Dans un rêve de réalité, dans un vertige de l’illusion ?
Cette pièce de Luigi Pirandello, écrite en 1921, installe à nouveau le théâtre dans le théâtre, créant une parabole savoureuse aux profondeurs infinies, nous montrant avec humour une monstrueuse fabrique à penser le théâtre, à l’observer, à le vivre de l’intérieur. Paradoxe de l’écriture, paradoxe du comédien, nous assistons dans ce combat entre les personnages et leurs comédiens à l’étrange réalité du travestissement théâtral de la vie comme à la puissante efficacité de la représentation scénique ne retenant que l’essentiel. Nous serions ici dans « un monde surréel » écrit le metteur en scène Emmanuel Demarcy-Mota.
La mise en scène inventive et fluide indique sans insistance les moments de trouble, de proximité entre le jeu et le vrai. La distribution magistrale nous accompagne sans nous perdre dans les dédales des sentiments, des ressentiments et des émotions de tous les rôles, personnages ou comédiens. C’est passionnant et grandiose.
Ce spectacle imposant d’adresse et d’efficacité est une illustration de l’écrit de Arthur Adamov, dramaturge surréaliste, adepte du théâtre de l’absurde (contemporain de Pirandello) : « Une pièce de théâtre doit être le lieu où le monde visible et le monde invisible se touchent et se heurtent ».

Partager cet article

Repost 0