Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE CRIME DE L'ORPHELINE au Théâtre du Ranelagh
Une pochade musicale, travaillée façon Grand-Guignol, avec des gags grandiloquents et burlesques, qui donne un spectacle musical divertissant et bien fichu.
Nous nous baladons du début à la fin avec les deux comédiens-chanteurs Florence Andrieu et Flannan Obé dans plusieurs styles. De la pantomime au cinéma muet en passant par le café-théâtre et les numéros de music-hall, jusqu’à de savoureuses séquences chantées aux tournures d’opérette. Ces emprunts drôles et volontairement appuyés parviennent à raconter une histoire parsemée de vrais-faux plantages de plateau : Comédienne malade qu’il faut remplacer, numéros loupés, décor et accessoires qui flanchent ou qui ne servent pas à ce qu’ils devraient, rivalités et apartés entre artistes…
Les musiques et les lyrics, signés par les deux comédiens-chanteurs et Philippe Brocard créent une ambiance ciné-concert ou caf’conc particulièrement agréable et originale, accompagnés au piano ce soir-là par la véloce Delphine Dussaux.
La mise en scène astucieuse et inventive de Philippe Lelièvre se révèle efficace, permettant à Florence Andrieu et Flannan Obé de montrer de jolis talents, malgré quelques surjeux de « l’assistante » dans les numéros musi-callesques et un équilibre des voix chantées pas toujours au rendez-vous.
Un spectacle tout public (malgré les horreurs et le sang qui coule !...) dédié au divertissement et à la rigolade.
Du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 17h00 – 5 rue des Vignes, Paris 16ème – 01.42.88.64.44 – www.theatre-ranelagh.com

Partager cet article

Repost 0