Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du théâtre contemporain comme on l’aime, exigeant, intelligent, surprenant et piqué d’humour. Cette pièce de Franck d’Ascanio, écrite en 2008, nous offre un voyage agréable et mouvementé dans le miroir des autres nous-même, sur les flots d’une mer de questions et de plaisirs, dans l’air du temps.

Le texte revêt une précision élégante et une pure finesse dans la psychologie des situations et des personnages. Il nous entraîne dans un manège amoureux tantôt sensuel tantôt infernal où la puissance des sensations se bat contre la profondeur des sentiments.

C’est l’histoire singulière d’un couple de femmes, heureux mais pas que, où la sincérité de l’amour se confond avec la volupté du sadisme et l’intensité de la possession consentie et douillette comme dans un nid.

Véra et Lola vivent ensemble cet amour ordinaire fait de liens extraordinaires qui semblent indéfectibles et qui les nourrissent et les apaisent toutes deux, qui les complaisent peut-être. Nina arrive dans cette étrange relation. Nina est la maitresse de Lola. Elle vient compléter la quête du bonheur et la plénitude sexuelle de Lola par la sensualité de la nouveauté, par le plaisir de l’adultère, par la modification des rôles du jeu amoureux.

Lola dévoilera à Véra l’existence de son adultère. Et l’impromptu de cette mise à jour mettra progressivement à nu les sentiments de ce triangle qui n’est pas un trio amoureux mais plutôt un billard à trois bandes où les boules se croisent et s’entrechoquent. Se choqueront-elles jusqu’à exploser ?...

Chercher une géométrie du triangle isocèle serait-il un leurre de l’amour ? Si isocèle, il y a donc deux angles égaux ? Et quand le troisième des angles tombe, que devient le segment restant ? Retrouvera-t’il sa douceur paisible d’autrefois, où se mêlent machiavélisme et soumission ?

Ce merveilleux texte est servi adroitement et intensément par Marie Hérivan, Mélanie Journeau (qui signe une mise en scène sobre et efficace) et Florence Fournier.

Ce spectacle nous fait réfléchir au rythme des réflexions des personnages et des rebondissements de situations. Il captive par sa finesse et son humour. C’est une découverte heureuse à recommander vivement.

Du jeudi au samedi à 21h30 – 6 rue Pierre Au Lard, Paris 4ème – 01.42.78.46.42 – www.essaion.com

 

Partager cet article

Repost 0