Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un spectacle profondément émouvant, enveloppant et réjouissant. Nous embarquons pour une croisière de rêve où nous découvrons une épopée enlevée, embellie et féérique, figurant l’aventure que représenta pour Edmond Rostand la création de Cyrano de Bergerac en 1897. La beauté et l’élégance de cette pièce touchent au sublime. Nous sortons éblouis par ce chant d’amour pour le théâtre, empli d'une dévotion sincère et intense.

Alexis Michalik nous invite, avec sa troisième création, dans l’univers du Théâtre, les méandres de la création, les affres et les aléas de l’inspiration. Il reprend avec malice les conventions et les symboliques des métiers de la scène, faisant revivre les us et coutumes de cet art inscrit dans le marbre de la tradition. Sa mise en scène méticuleuse semble rechercher autant la précision du réel que l’ouverture vers l’imaginaire. Avec l'aisance machiavélique d'un grand magicien du théâtre, il nous cueille dès le début par un montage habile et insidieux pour nous impliquer constamment dans le déroulement de l’histoire.

Les changements à vue des décors et des accessoires, réalisés par les personnages eux-mêmes nous maintiennent en permanence attentifs à ce qui se passe. Nous sommes dans les coulisses, derrière le plateau puis devant comme les spectateurs dans la pièce qui applaudissent, ce que nous faisons d'ailleurs, dans la scène des saluts et des rappels. Incroyable mystification de la réalité, étourdissante beauté de l'envoutement.

La distribution est composée de douze comédiens. Tous très justes, sincères et crédibles. Ils tiennent souvent plusieurs rôles, nous montrant de multiples personnages. Ils entretiennent cette atmosphère onirique proche du conte où nous ne distinguons pas toujours qui parle ou vient, nous invitant à nous laisser porter au fil de l’autre.

Cette troublante création nous transporte dans le merveilleux, fait de narrations et de jeux qui s’entremêlent. Nous cheminons sans nous en rendre compte dans l’histoire, dans le réalisme des situations, tout imprégnés de la poésie qu’elles nous montrent. L’humour et l’émotion se conjuguent avec intensité, parsemant tout le long, de la surprise et du plaisir.

Rendant un hommage majestueux au Cyrano de Rostand et construit avec une astucieuse intelligence des situations et des jeux du théâtre dans le théâtre, ce spectacle drôle mais surtout émouvant nous offre un mémorable moment de bonheur.

 

D’Alexis Michalik. Mise en scène par l’auteur. Avec Pierre Bénézit, Christine Bonnard, Stéphanie Caillol, Pierre Forest, Kevin Garnichat, Nicolas Lumbreras, Jean-Michel Martial, Anna Mihalcea, Christian Mulot, Guillaume Sentou, Régis Vallée, Valérie Vogt.

 

Du mardi au samedi à 21h00 et le dimanche à 16h30 – 38 rue de Montpensier, Paris 1er – 01.42.97.40.00 – www.theatrepalaisroyal.com

 

EDMOND au Théâtre du Palais Royal
EDMOND au Théâtre du Palais Royal
EDMOND au Théâtre du Palais Royal
EDMOND au Théâtre du Palais Royal
EDMOND au Théâtre du Palais Royal

Partager cet article

Repost 0