Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un bel hommage à Erik Satie, qui comme nous pouvions nous y attendre, fut idéalement incongru et brillant. Empli de ses traits cinglants et de ses dérisions qui font mouche, qui ont fait de lui le musicien le plus iconoclaste de son siècle.

L'ADAMI et le Théâtre du Rond–Point ont fêté les 150 ans du compositeur par une soirée de rentrée des plus mémorables.

Pierre Notte a échafaudé un programme savant et savoureux, digne du grand artiste, de sa musique et de ses écrits comme de ses folies douces, vachardes, colériques et colorées. Le tout adroitement situé dans le contexte des années 1900 parmi les autres compositeurs, les peintres et les poètes, de Montmartre à Montparnasse.

Dans un spectacle-cabaret dada, onirique et ludique aux accents fourbes et saisissants du nihilisme artistique, nous avons retrouvé son esprit chagrin ou foldingue, décalé ou criard. Ses audaces brillantes ou pénétrantes, flasques ou coriaces, désuètes ou profondes. N’oubliant jamais de mettre le « sérieux » au coin, des fois qu’il lui prendrait l’envie de geindre sur la morale et la bienpensance.

Nous nous sommes délassés, conquis et ravis, une heure quarante durant, dans un bain de plaisirs où la beauté de l’œuvre de l’artiste fut sublimée à l’envi, actualisée avec finesse et où tous les arts visuels, écrits et musicaux qu’il affectionnait, se trouvaient mobilisés fidèlement.

Vingt-deux artistes aux talents multiples pour un spectacle unique, sympathique et foutraque.

 

Textes et musiques : ERIK SATIE

Conception et mise en scène : PIERRE NOTTE

Avec :

PAUL-MARIE BARBIER, NICOLE CROISILLE, MICHEL FAU, SÉBASTIEN GINIAUX, SILVIE LAGUNA, RADOUAN LEFLAHI, ANNICK LE GOFF, ANITA LOMBARD-ROBILLARD, NATHANAËL MALNOURY, ESTELLE MEYER, KEVIN MISCHEL, FLORENCE MULLER, MEHDI OUACHEK, JEAN-CLAUDE SARRAGOSSE, ÉRIC SLABIAK (LES YEUX NOIRS), LA TROUPE DE MADAME ARTHUR : GÉRALD ELLIOTT, GOUJON FOLICHON, MONSIEUR K, MISS MORIAN, CHARLY VOODOO

Partager cet article

Repost 0