Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce somptueux spectacle aux allures de fresque historique, écrit avec humour et mis en scène avec adresse par Daniel Colas, met dans la lumière Louise de Savoie, mère de François d’Angoulême, avant que celui-ci ne devienne grâce à elle, le roi François 1er. Cette femme politique de premier ordre, cette reine sans couronne, aimera et protégera comme une louve son enfant jusqu’à le hisser jusqu’au trône.

Le texte décrit avec précision la combinaison de l’amour de cette femme pour son enfant avec la passion du pouvoir qu’elle a toujours eu et n’a jamais cessé d’exercer. De négociations en conciliabules, se jouant et déjouant les intrigues amoureuses ou stratégiques, nous la voyons déchainer une ardente et perfide violence face au risque de perdre et devant le désir de vaincre. Une mère intraitable, une guerrière redoutable et une femme de l’ombre.

Le récit habilement théâtralisé donne à l'ensemble un ton savoureux de comédie. La pièce est truffée de pointes d’ironie et de malice, notamment là où les situations conduisent les personnages sur les chemins de la paillardise ou de l’incongruité comme sur ceux des excès du pouvoir ou de la bêtise. Les répliques troussées de raillerie et tournées avec un élégant esprit font jaillir à point nommé les sourires et les rires.

La mise en scène réussit le tour de force de nous faire vivre cette histoire aux accents épiques sans artifices inutiles. Un décor épuré et réduit à trois chandeliers, un fauteuil, un grand miroir en fond de scène et de magnifiques costumes. C’est sans aucune difficulté que nous imaginons les lieux et les ambiances, les tensions et les désirs, les troubles et les émotions. Impressionnant.

Il fallait une grande comédienne pour jouer La Louve. Nous n’avons rien moins que la majestueuse Béatrice Agenin. Splendide et convaincante, elle habite Louise de Savoie, elle est cette femme politique d’exception, pleine d’orgueil et sans regret, d’une implacable volonté. Tous les comédiens brillent de leurs éclats : Coralie Audret, Maud Baecker, Yvan Garouel, Gaël Giraudeau, Adrien Melin et l'éblouissant Patrick Raynal. Nous nous laissons prendre par l’histoire qui nous est contée et la vie de leurs personnages au gré de leurs jeux sincères et intenses. Du bel ouvrage.

Un spectacle historique, intéressant, drôle et très bien joué. À voir sans hésiter.

 

De Daniel COLAS. Mise en scène par l’auteur. Assistante à la mise en scène : Victoire BERGER-PERRIN. Décor : Jean HAAS. Costumes : Jean-Daniel VUILLERMOZ. Lumières : Kevin DAUFRESNE. Musique : Sylvain MEYNIAC. Avec Béatrice AGENIN, Coralie AUDRET, Maud BAECKER, Yvan GAROUEL, Gaël GIRAUDEAU, Adrien MELIN et Patrick RAYNAL.

Du mardi au samedi à 21h00, matinées le samedi à 16h00 et le dimanche à 15h30 – 5 rue La Bruyère, Paris 9ème – 01.48.74.76.99 – www.theatrelabruyere.com

LA LOUVE au Théâtre La Bruyère
LA LOUVE au Théâtre La Bruyère
LA LOUVE au Théâtre La Bruyère
LA LOUVE au Théâtre La Bruyère
LA LOUVE au Théâtre La Bruyère

Partager cet article

Repost 0