Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les histoires d’amour ne se finissent donc pas ? L’être aimé reste-t-il toujours ainsi, comme un souvenir posé au bord de la mémoire, prêt à ressurgir derrière l’oubli, quand le temps vient sonner l'heure ? Cette comédie romantique, écrite par Nicolas Taffin, sans fleurs de peau ni bouquets de pleurs, raconte une histoire touchante et rieuse au charme d'un l’amour tiraillé entre passion et trahison. Les rebondissements et les répliques à l’humour piquant nourrissent cette pièce agréable, avec adresse et retenue.

Le couple de Chloé et Nicolas semble vivre le parfait amour, celui des histoires où les amoureux sont beaux et où leurs chagrins se transforment en nuages de rage colorée finissant par un baiser comme celui de Clark Gable et Vivien Leigh dans Autant en emporte le vent…

Oui mais non !... Là, le bateau prend l’eau et avec ou sans écope, il va chavirer ! Il faut dire que Nicolas découvre que Chloé a une aventure. Il ne l’accepte pas. Ils se quittent. Rideau ? Et bien, pas si simple… Un événement inattendu et important vient perturber cette fin qui semblait courue d’avance.

Nicolas est confronté, avec ce bouleversement, à choisir entre le désespoir du passé et le désir d’un nouveau départ. Il choisit le mensonge de l’oubli. Il fera tout pour retrouver cet amour. Mais au-delà des restes du bonheur de conjuguer la vie à deux et malgré l’amour cassé, réussira-t-il à mener à bien les retrouvailles ?

L'intrigue est bien écrite et dépasse le cadre habituel de la comédie sentimentale. La mise en scène d’Élodie Wallace est efficace et sans artifices inutiles. Le texte est mis en valeur, les situations aussi. Les comédiens Mathilde Moulinat et Nicolas Taffin (l’auteur) jouent avec aisance et sincérité une partition tendre et troublante à la fois.

Un spectacle plaisant. Une belle histoire. Un bon moment.

 

De Nicolas Taffin. Mise en scène d’Élodie Wallace. Musique de Diane Poitrenaud. Lumière de Jean-Philippe De Oliveira. Avec Mathilde Moulinat et Nicolas Taffin.

Les vendredis et samedis à 21h30, le dimanche à 19h00 – 5 rue Blainville, Paris 5ème – 01.42.01.81.88 – www.theatredelacontrescarpe.fr

 

Photo TDLC

Photo TDLC

Photo TDLC

Photo TDLC

Partager cet article

Repost 0