Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au théâtre, quand un Bourru rencontre une Pêchue, nous retrouvons les saveurs du duo désormais classique des comédies sentimentales : Lui ronchonne, elle séduit. Cette pièce de Murielle Magellan n’échappe pas aux règles du genre mais se déjoue adroitement des clichés et des rodomontades convenues. Des répliques ciselées et tendres, des situations chaleureuses et piquantes, nous racontent cette histoire avec pas mal d'humour et un bon peu d'émotion.

Il était vraiment impensable que la vie de Mickaël soit ainsi bousculée. Lui, le séducteur invétéré dont le corps vibre du prochain plaisir à venir et dont la tête est prise par les tonnes de travail en cours. Surtout par la belle Maryse, jeune quadra à la morale bien ancrée de petite bourgeoise comme il faut.

Et pourtant !... Tout ne glisse pas comme sur un toboggan un jour de pluie ! Rien ne va plus ! Les jeux sont défaits !... Même Fred, l'assistante de Mickaël, au béguin chagrin mais pas revanchard, n'en croit pas ses yeux.

Maryse débarque dans le salon de Mickaël et ça valse de partout ! Les virées du Singe en Hiver, à côté, c'est de la roupie de sansonnet ! Elle insiste, il résiste, elle revient, il... et... Bon, gardons la suite pour ceux qui la verront.

La mise en scène d’Anouche Setbon, centrée sur les jeux, apporte du peps et de la malice aux situations, sans effets ajoutés. Valérie Decobert, l'assistante et l'ex de Mickaël, est adorable dans son personnage d'ancienne amoureuse au désir d'enfant inassouvi, prête à redevenir une nouvelle fois amoureuse mais non tant pis, finalement plutôt complice. Pascal Elbé joue avec délicatesse une partition d'ours mal léché déstabilisé par son passé lourd d'oublis, ressurgissant avec force et tirant sur la corde affective comme un appel au bonheur. Barbara Schulz est une lumineuse Maryse, rayonnante d'énergie, jouant avec ardeur la pugnacité de la colère et avec finesse le lâcher-prise qui la conduit au plaisir.

Trois comédiens, trois beaux talents. Une harmonieuse joie de vivre règne sur le plateau et emporte l'adhésion du public. Une comédie sentimentale charmante et drôle, jouant des surprises de l'amour dans un spectacle très sympathique.

 

De Murielle Magellan. Mise en scène d’Anouche Setbon. Assistance à la mise en scène de Fanette Barraya. Décor et costumes d'Oria Puppo. Lumières de Patrick Clitus. Musique de Michel Winogradoff. Avec Valérie Decobert, Pascal Elbé et Barbara Schulz.

 

Du mardi au vendredi à 21h et le samedi à 17h30 et 21h. Exceptions le jeudi 8 décembre à 19h et le samedi 24 décembre à 19h (pas de matinée) le samedi 31 décembre à 21h (pas de matinée) – 1 place Charles Dullin, Paris 18ème01.46.06.49.24 –  www.theatre-atelier.com

- Photo © Chantal Depagne Palazon -

- Photo © Chantal Depagne Palazon -

- Photo © Chantal Depagne Palazon -

- Photo © Chantal Depagne Palazon -

- Photo © Chantal Depagne Palazon -

- Photo © Chantal Depagne Palazon -

Partager cet article

Repost 0