Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce trio de musiciens aux allures de boys band allumés, tombé dans un bain de jazz et sachant chanter sans logiciel de retouches, ne paye pas de mine comme ça. Ils ont l’air tous les trois de s’amuser comme trois copains qui font un bœuf, le soir après la fac, propres sur eux et tout. Il y a de ça, c’est pas faux Nono !... Mais ya pas qu’ça Lisa !...

Ils jouent de la musique comme des dieux, ils chantent comme des dieux, ils bougent et comédisent comme des dieux, ils sont beaux comme des dieux (euh là, ce n’est pas moi, c’est tatie Val qui m’oblige à le dire).

Pas étonnant !... Emmanuel Lanièce, Pierre Leblanc-Messager et Martin Pauvert sortent tous les trois du conservatoire de Rennes, ont multiplié des formations complémentaires et travaillent dans de nombreux ensembles de jazz, des orchestres symphoniques et autres chœurs d’opéra. Ils ont une base solide qui leur permet de faire les prouesses les plus dingues avec leurs voix et leurs instruments, sans coup férir et sans méprise. Une fichue bonne musique en prime !

Ils chantent leur répertoire aux accents jazzy, avec une fougue impressionnante et une harmonie permanente, faisant participer le public qui n’attend que ça ! L’ambiance est festive limite chaud-bouillant mais parsemée toutefois de moments plus calmes dédiés à l’écoute comme ces polyphonies claires et justes ou ces solos, façon crooner, au charme fou  et tendre qui font fondre les filles et énervent les garçons.

Ils passent d’un instrument à l’autre sans difficulté : Piano, Mélodica, trombone à coulisse, flute à bec, contrebasse, violon, guitare, maracas, claves, mirlitons et caisson cajón. Ils n’en joucaillent pas, ils en jouent et plutôt bien même. Vocodeur et MPC n’ont pas de secret pour eux, ils s’en servent avec adresse pour orchestrer en direct et jouer de leurs voix à l’envi.

La mise en scène de Jean-Michel Fournereau apporte une dimension spectaculaire drôle et dynamique à ce qui ne pouvait être qu’un simple tour de chant. Les déplacements, les chorégraphies, les jeux de comédie glissés ici ou là et la scénographie donnent à l’ensemble des effets et des reliefs bienvenus et plaisants.

Un régal musical dont nous ne nous lassons pas. Qualité vocale, technicité instrumentale, plaisirs de chanter et de jouer, tous les ingrédients sont là pour réussir un beau spectacle riche musicalement et très agréable. À consommer sans modération.

 

Idée, chansons originales et arrangements de TRIWAP : Emmanuel Lanièce, Pierre Leblanc-Messager, Martin Pauvert. Mise en scène et scénographie de Jean-Michel Fournereau. Création son de François Lanièce et Philippe Guillo. Création lumière de Gilles Fournereau. Réalisation décor de Dimitri Meruz. Costumes de Jérémy Parra. Regard chorégraphique de Grégory Gonel. Regard flamenco de Lucile Menon Simón.

Les samedis à 16h30 – 14 rue Trévise, Paris 9ème – 06.70.77.69.24 – www.triwap.com

- Photo © François Manrique -

- Photo © François Manrique -

- Photo © Damien Richard -

- Photo © Damien Richard -

- Photo © Damien Richard -

- Photo © Damien Richard -

Partager cet article

Repost 0