Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les origines du fascisme

Le fascisme est né en Italie, après la 1ère guerre mondiale, des frustrations provenant des Alliés qui ont trahi en accordant aux italiens très peu de territoire, malgré le fait qu’ils faisaient partie des gagnants.

Le mot vient de l'Italien « faisceaux de combat » créés en 1919 qui sont un assemblage de verges liées autour d'une hache, issu de la Rome antique . Ils symbolisaient l'union et l'autorité. Mussolini reprit ce terme pour désigner son pouvoir politique.

Le fascisme est un système politique autoritaire qui associe populisme, nationalisme et totalitarisme au nom d'un idéal collectif suprême. À la fois révolutionnaire et conservateur, il s'oppose frontalement à la démocratie parlementaire et à l'État libéral garant des droits individuel...

 

***

Les origines du nazisme

Le nazisme est une idéologie socialiste nationaliste (national-socialism) d'extrême droite qui s'est développée d’abord en Allemagne, puis s'est étendue aux divers pays soumis par l'Allemagne lors de la 2ème guerre mondiale. Ses origines viennent surtout de la frustration des Allemands d’avoir perdu la Première Guerre Mondiale, et d'avoir été humiliés par la perte d'une bonne partie de leur territoire, sans parler des limitations et des dettes de guerres qui leur étaient imposées par le Traité de Versailles. Au départ, ce mouvement était rival de celui de la Russie communiste, mais par la suite les deux pays se sont alliés par un traité de non-agression...

Le nazisme prétend être une idéologie totalitaire cherchant à dominer et à contrôler tous les aspects de la vie des citoyens, embrigadés dès l’enfance dans toutes sortes d'associations maîtrisées….

Les nazis étaient xénophobes, demandant par exemple que tous les non-Allemands établis en Allemagne soient immédiatement contraints de quitter le pays et que tous les directeurs et collaborateurs de journaux paraissant en langue allemande soient des citoyens allemands…

La doctrine nazie se fonde sur une classification raciale des hommes selon la « qualité de leur sang ». Les Tziganes, les Asiatiques et les Noirs sont classés au plus bas dans l'échelle des races, juste avant les Juifs et après les Salces et les méditerranéens…

(Sources : Extraits de Wikipédia et Wikiversité)

 

Je ne sais pas pour vous mais je retrouve dans ces textes des propos et des slogans de la campagne électorale actuelle…

Étonnant, non ? Inquiétant oui !

Partager cet article

Repost 0