Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Drôle et émouvant, ce concerto pour deux voix « Elle et Lui », nous dit tout ou presque de ce qui se joue entre un instrument de musique et son musicien.

Elle, c’est la trompette et toutes celles qui lui ressemblent et lui, c’est le trompettiste de l’orchestre. Lui qui, un soir enfin, décide d'écrire « fin » et non « coda » sur cette partition trouble, merveilleuse et brillante qui se joue entre elle et lui… Et nous sommes là pour l’entendre et le soutenir d’un regard ou d’un rire, attentionnés et séduits par ces jeux de mots et de notes qui nous amusent et nous captivent.

Car c’est une relation curieuse et attirante, quasi charnelle, que cette relation aux allures d’histoire d’amour, entre lui et sa trompette. Une relation où l’affection n’est pas exsangue comme avec un objet transitionnel qui est ce qu’il ne remplace pas.

Il est vrai que nous ne prenons pas garde, à l’écoute d’un musicien jouant de son instrument, dans un concert ou dans un casque, combien ils forment un couple et que ce couple en est un.

Cette relation est étrange et fusionnelle. Il y a tellement de moi dans elle, nous dit-il, sans doute comme un double inversé ou un prolongement de soi.

Emmanuel Van Cappel, auteur et interprète, fait le choix de nous raconter cette dernière fois et toutes les autres fois avant elle jusqu’à la première fois, avec humour et dérision, éclats de joie et de tristesse. L’émotion est au bord du sourire.

Les jeux de mots et de situations devosiens et clownesques surprennent de leur charme. Les rires fusent. La virtuosité du jeu de mots et du jeu de notes est remarquable. La musicalité est effective, surprenante de qualité parmi ces flots de pensées introspectives, d’idées folles et fugaces qui mitraillent, tiraillent et raillent avec délice.

Le comédien et le musicien nous ravissent. Le plaisir est enveloppant, nous ne sommes pas loin de la joie. L’élégance se marie au charme et le charme à la prouesse. Le tout nous régale. Un fichu bon moment !

 

Écrit et interprété par Emmanuel Van Cappel. Mise en scène de Nathalie Louyet. Regard extérieur de J. P. Lucas-Rubio.

 

Au festival d’Avignon du 7 au 30 juillet -  à 11h00 au Théâtre le Petit Chien, 76 rue Guillaume Puy – 04.90.85.89.49

 

- Photo © Marc Caraveo -

- Photo © Marc Caraveo -

- Photo © Marc Caraveo -

- Photo © Marc Caraveo -

- Photo © Marc Caraveo -

- Photo © Marc Caraveo -

- Photo © Marc Caraveo -

- Photo © Marc Caraveo -

Partager cet article

Repost 0