Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis 3 ans, LES INTRÉPIDES montrent inlassablement la vivacité des écritures féminines et les mettent sous le nez des décideurs (plus souvent que décideuses) de festivals et de théâtres, comme l’énonce Denise Chalem 1ère vice-présidente la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) dans l’éditorial de la présentation de cette 3ème édition.

 

Y aura-t-il un jour où il ne faudra plus militer pour les droits humains ? de l’enfant, de la femme, du genre, de la culture ? de la dignité simplement ? Pour enfin vivre tels que nous sommes et devenir ce que nous souhaitons ?

 

Est-ce une illusion d’espoir, une utopie dérisoire ? Non !

 

Le bilan 2012/2017 « où sont les femmes ? » réalisé par la SACD et plusieurs partenaires est édifiant : « toujours pas là ! ». La place des femmes dans les directions des établissements culturels et dans la création artistique ne varie pas et reste très minoritaire.

 

C'est ainsi que le monde va. Est-ce ainsi qu'il doit aller ? Non !

 

Pour cette troisième démonstration, LES INTRÉPIDES présentent le travail de commande d’écriture de six auteures sur le thème du « Courage ».

 

Le ou les courages d’être une femme, d’être heureuse et respectée, de vivre libre sans qu'aucun courage de vivre soit nécessaire…

 

Julie Gilbert. « J’aurais préféré avoir un flingue »

La femme dans une entreprise, proche du pouvoir, dans l’action et son rapport au travail… Et... Le courage de ses opinions, de sa parole porteuse de valeurs, de son combat pour la justice au péril de sa reconnaissance sociale.

 

Sandie Masson. « Brisures »

Passés brisés et destins compromis. Une jeune femme apaisée retrouve sa mère détruite. L’enfance de la fille n’est pas la meilleure chose qu’elles ont vécu ensemble… Et... Le courage d’aimer malgré tout, celui de pardonner pour aimer.

 

Céline Delbecq. « Phare »

Violence conjugale entremêlée d’amour de l’autre et de ses enfants, de croyance en un avenir meilleur et de culpabilité de n’avoir pas bien fait. La femme s'échappera–t-elle d’un tel enfer ou renoncera-t-elle par résignation ?... Et... Le courage de partir et d’abandonner. Victime et bourreau ou liberté et renaissance ?

 

Penda Diouf. « Pistes »

Quête identitaire pour une reconnaissance de soi, une jeune femme cherche à connaitre ses origines pour mieux comprendre ses racines. Elle se confronte à son passé fondu dans l’Histoire… Et... Le courage d’être une femme dans un pays africain. Celui d’être une femme noire dans nos contrées. L’égalité humaine exposée aux équations complexes.

 

 

Emma La Clown. « Le Courage »

La relativité du courage. Du courage de se lever le matin à celui de combattre un fauve pour manger, lequel est le plus « courage » ? Les attributs du concept comme ses attributions dans la réalité, traversent les contextes et les situations pour interroger ce qui fait sens pour chacune et chacun d'entre nous… Et... Le courage d’en rire, de rire et de faire rire !

 

 

Camille Laurens. « La Scène »

Une femme sur le quai du RER, confrontée à la violence. Qu’a-t-elle vu ? qu’a-t-elle enfoui dans l‘oubli ? Peut-elle témoigner de sa propre peur ?... Et... Le courage de dire sa peur et de revendiquer le droit d’avoir peur.

 

 

Un spectacle des plus réussis sur le plan artistique, dans une ambiance chaleureuse et souriante, loin d’une commémoration éreintante et soporifique ou d’un exercice de style fallacieux et plombant. Les 6 textes inédits sont donnés par leurs auteures, mis en espace par Catherine Schaub.

Des entrées de clown ravageuses et truculentes d’Emma La Clown entre chaque texte, apportent de la légèreté par le rire, comme autant de rafraîchissements bienvenus et piquants.

 

Utopie ou réalité, preuve ou épreuve, le courage est un ingrédient indispensable et nécessaire pour abattre les obstacles, vaincre les puissances liberticides et lutter pour l’égalité homme/femme dans notre société.

 

L’égalité, utopie ou réalité ?

 

 

De et avec Céline Delbecq, Phare. Penda Diouf, Pistes. Julie Gilbert, J’aurais Préféré Avoir Un Flingue. Emma La Clown, Le Courage. Camille Laurens, La Scène. Sandie Masson, Brisures

Mise en espace de Catherine Schaub. Musique Originale et interprétation d’Aldo Gilbert. Lumières de Christophe Luthringer.

Partager cet article

Repost 0