Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pluie n’aura pas gâché les Noces de Figaro ce vendredi 30 juin au Château de Vincennes ! Belle et fastueuse, la fête est au rendez-vous, le plaisir musical aussi.

Cet Opera-Buffa que Mozart qualifiait de « comédie en musique », est créé en 1786 à Vienne et connait aussitôt un vif succès. Les airs et l’argument séduisent autant qu’ils amusent par la légèreté et la perfidie du propos comme par les mélodies et les harmonies plaisantes à souhait.

L’actrice Julie Gayet met en scène avec Kên Higelin cette œuvre emblématique du répertoire d’opéra pour cette 17e édition d’ « Opéra en plein air ». Une réussite dans ses éclats, un soupçon trop sérieux pour une partition qui ne se range pas aux côtés des drames lyriques.

Un kiosque au milieu de la scène abrite l’orchestre et donne au spectacle une prévalence musicale. Les jeux de comédie et les chants tourbillonnent autour ou viennent parmi les spectateurs apporter du relief à cette mise en scène plutôt resserrée sur l’essentiel et épurée au maximum dans un décor dénudé, avec des accessoires peu nombreux.

Le parti-pris de jeux simples et dépouillés donne l’impression de dédier l’ensemble à la musique avant tout et semble oublier la facétie et la gaité du texte qui ne passent que trop peu la rampe.

Heureusement, les voix puissantes et claires de la distribution sèment le plaisir de l’écoute et servent avec brio la beauté des airs. La qualité vocale et musicale du spectacle l’emporte. Le public enchanté. Un succès mérité.

Valérie R42 et Frédéric Perez

 

De Wolfgang Amadeus Mozart sur un livret de Lorenzo da Ponte. Mise en scène : Julie Gayet et Kên Higelin. Direction musicale : Yannis Pouspourikas. Orchestre : Anne Gravoin / Music Booking Orchestra. Scenographie : Ghislaine Herbera. Costumes : Sara Roces Buelga. Lumières : Romain Ratsimba.

Avec :

Figaro : Norman Patzke (Baryton-Basse). Suzanne : Norma Nahoun (Soprano). Comte Almaviva : Laurent Kubla (Baryton-Basse). Comtesse Almaviva : Lies Vandewege (Soprano). Cherubin : Cécile Madelin (Soprano). Marceline : Christine Tocci (Mezzo-Soprano). Bartholo/Antonio : Matthieu Lecroart (Baryton-Basse). Don Basile/ Don Curzio : Florian Cafiero (Ténor). Barberine : Maya Villanueva (Soprano). Et le chœur de l’Opéra en plein air.

Partager cet article

Repost 0