Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ANCIEN MALADE DES HÔPITAUX DE PARIS au Théâtre de l'Atelier
La magie des mots et la folie des situations de ce monologue gesticulatoire, ainsi dénommé par l’auteur Daniel Pennac lui-même, nous saisit dès la première scène et nous envoutera jusqu’à la dernière. Entre rêve et délire, poésie de la naïveté et enchantement du texte.
Nous allons de surprises en surprises, un soir d’urgence dans un hôpital, avec des médecins et un malade pas vraiment comme les autres…
Une incroyable histoire peignant avec adresse, à l’aide de quelques traits ironiques posés ici ou là, notre univers médical contemporain, ses ratés et ses gentils sots à l’ambition prétentieuse, et autres doctes personnages qui le compose.
Le talent d’Olivier Saladin éclate, il est époustouflant. Il sert la dramaturgie de ce spectacle hilarant et extrêmement bien écrit avec une maîtrise et un dynamisme quasi démoniaques. Du très grand art. Chaque mot, chaque respiration, chaque geste et chaque mouvement arrivent à point nommé avec simplicité et fluidité, sans artifice. Il fait mouche à tous les coups.
La mise en scène de Benjamin Guillard soigne la justesse dans les actions, les enchainements et les pauses. Le tout au cordeau. Du travail d’orfèvre pour un artisan hors pair.
Sourires, rires et fou-rires ponctuent les scènes. Que ce soit pour les répliques admirables ou pour les situations improbables et incongrues. Les effets sont percutants et les causes surprenantes. Nous passons de la drôlerie au comique pour aller toucher souvent au burlesque.
La performance d’Olivier Saladin impressionne. Il est irrésistible et stupéfiant. Un bonheur de spectacle pour du théâtre de plaisir.
Du mardi au samedi à 19h00 - 1 place Charles Dullin, Paris 18ème - 01.46.06.49.24 - www.theatre-atelier.com

Partager cet article

Repost 0